La Cité internationale universitaire de Paris va apposer des plaques à l’entrée des chambres des étudiants afin d’honorer ses donateurs.

Mille euros pour une plaque nominative à l’entrée d’une chambre d’étudiant. C’est ce que propose la Cité internationale universitaire à ses mécènes. En contrepartie d’un don égal ou supérieur à cette somme, chacun d’entre-eux pourra, s’il le souhaite, faire baptiser à son nom une chambre de cette institution créée en 1925 qui entend ainsi honorer ses plus généreux donateurs. Installée dans le 14ème arrondissement de Paris, en face du parc Montsouris, la Cité internationale universitaire vient d’entamer la troisième phase de développement de son parc immobilier. Elle mène en parallèle et depuis dix ans une vaste opération de rénovation de ses bâtiments les plus anciens. Des chantiers lourds aux coûts très élevés qu’elle entend en partie financer grâce à la générosité des particuliers. Les fonds récoltés grâce à l’opération « Une chambre à votre nom » serviront à rafraîchir des chambres et des espaces communs du site afin d’offrir des conditions d’étude optimales aux 10.000 étudiants et artistes de haut niveau venus du monde entier qui y séjournent chaque année. La réhabilitation du collège néerlandais, l’une des quarante maisons de la Cité internationale universitaire, devrait ainsi prochainement débuter. Projet jugé utopique à son lancement au lendemain de la Grande guerre, cette institution, qui a toujours pour ambition de favoriser le brassage des cultures, avait à l’époque obtenu le soutien philanthropique de grandes familles d’industriels telles que les Deutsch de la Meurthe ou encore les Rockefeller.

France-Soir, mardi 7 juin 2011

Publicités