Le nouvel hôtel de la région Rhône-Alpes sera inauguré aujourd’hui dans le nouveau quartier lyonnais de la Confluence.

Après plus de trois années de travaux, le nouvel hôtel de la région Rhône-Alpes doit être inauguré aujourd’hui dans le quartier de la Confluence, à Lyon (Rhône). Imaginé par l’atelier Christian de Portzamparc, ce bâtiment, d’une surface totale de plus de 72.000 m2, a mobilisé près de 200 entreprises pour un coût total hors-taxes de 147,1 millions d’euros. Le nouvel édifice, installé en plein cœur d’une zone qui a fait l’objet d’un vaste chantier de reconversion urbaine et qui doit devenir l’un des pôles majeurs de la métropole rhônalpine, va permettre de réunir en un seul et même lieu les 22 services de la Région autrefois éclatés sur huit sites, dont la plupart étaient considérés comme vétustes et peu fonctionnels. Grâce à cette opération de centralisation et la revente de l’ancien siège de la Région, la collectivité estime que le coût final du chantier devrait avoisiner les 30 millions d’euros.

L’aspect massif du nouveau bâtiment, dont les façades alternent revêtements en terre cuite et grandes baies vitrées, abritent un véritable petit quartier censé être totalement ouvert sur l’extérieur, telle une agora antique. Répartie sur onze niveaux, dont deux en sous-sols, elle se compose de trois bâtiments en forme de L (dont les bureaux accueilleront 1.400 agents) organisés autour d’une Grande allée (2.800 m2) et d’un Jardin d’hiver (900m2). L’hémicycle, destiné à accueillir les assemblées plénières et la commission permanente, dispose quant à lui d’une capacité de 600 places. La construction du bâtiment devant répondre aux dernières normes en matière de développement durable, ses concepteurs ont opté pour des matériaux écologiques et économiques. Côté consommation énergétique, des panneaux solaires photovoltaïques d’une surface totale de 1.100 m2 et un important système de récupération des eaux de pluie ont notamment été installés, si bien que l’édifice est en cours de labellisation « Très haute qualité environnementale » (THQE).

France-Soir, mardi 24 mai 2011

Publicités