La capitale vient de se doter de sa première unité de traitement des détritus recyclables.

Construire « un centre de tri à vocation métropolitaine dans Paris intra-muros est une vraie rupture », assure Bertrand Delanoë, maire (PS) de la capitale. « Auparavant, on traitait les déchets loin de Paris, pour les cacher. Aujourd’hui, on les traite à l’intérieur même de la ville ». Et si la vocation du site est avant tout métropolitaine, le message est clair : « Paris doit faire des efforts » pour gèrer ses détritus et ne plus simplement s’en débarrasser dans sa proche banlieue.

Coincé entre l’héliport et la tour Bouygues (XVème arr.), cette nouvelle unité de traitement des ordures recyclables, la sixième exploitée par le Syctom – l’agence métropolitaine des déchets ménagers – a été bâtie sur un terrain de 12.000 m2 loué à tarif préférentiel à la municipalité du fait de sa mission de service public. « Extrêmement moderne, à haute qualité environnementale et respectueux des personnes qui y travaillent », cet équipement, qui est entrée en service en janvier dernier, peut traiter 15.000 tonnes de détritus ménagers des bacs jaunes par an ; une capacité qui pourra être poussée jusqu’à 18.000 tonnes.

Les ordures suivent un parcours sur deux étages. Une vingtaine de camions bennes déversent chaque jour entre 50 et 60 tonnes de déchets issus des collectes sélectives de plus de 350.000 habitants et effectuées principalement dans les XIVème et XVème arrondissements. Les détritus en vrac sont pré-triés (7% sont immédiatement déclassés) avant d’être envoyés au tri balistique et magnétique qui permet de séparer chaque famille de déchets recyclables. Pour affiner le travail des machines, 34 agents de tri effectuent une ultime inspection détaillée. Les déchets sont ensuite compactés et expédiés dans les usines de recyclage, principalement par voie fluviale via le port de Boulogne-Billancourt. Quant aux refus, qui représentent encore 30% des ordures des bacs jaunes, ils sont expédiés en centre de valorisation énergétique par incinération. Deux autres unités du même type doivent prochainement être construits aux Batignolles (XVIIème arr.) et à Bercy (XIIème arr.).

France-Soir, vendredi 6 mai 2011

Publicités