Ce week-end, la petite ville de Marlenheim célèbrera le traditionnel mariage de l’Ami Fritz, un personnage populaire né au 19e siècle.

Crédit : Office de tourisme de Marlenheim

Comme chaque année depuis 1973, le centre-ville de Marlenheim (Bas-Rhin) s’animera ce week-end pour la traditionnelle célébration du mariage de l’Ami Fritz. Ce personnage folklorique, sorti tout droit de l’imagination de deux romanciers mosellans – Émile Erckmann et Alexandre Chatrian – fait aujourd’hui partie inhérente de la culture populaire alsacienne.

L’Ami Fritz a connu un important succès dès sa parution en 1864. L’auteur alsacien Bernard Riebel lui a même donné une suite, intitulée La lune de miel de l’Ami Fritz (éd. Pierron). Le roman dépeint la vie d’une petite ville alsacienne et de l’un de ses habitants, Fritz Kobus, un épicurien qui a préféré ne pas travailler ni se marier afin de profiter pleinement des joies de la vie. Cette philosophie va être totalement bouleversée par sa rencontre avec Suzel, jeune et jolie fermière, dont il tombe éperdument amoureux et qu’il finira par épouser.

Cortège nuptial

Commune viticole nichée au pied du Marlenberg et au débouché de la vallée du Kronthal, Marlenheim offre un décor idéal pour le mariage de l’Ami Fritz, grand amateur de rieslings et autres gewurztraminers. A l’occasion de la 38e édition de cette fête folklorique, les curieux pourront assister aux différentes phases de la célébration, dans la plus pure tradition du 19e siècle. Arrivée des futurs époux et des invités vêtus de leurs costumes alsaciens, signature du contrat de mariage et soirée musicale animée par deux orchestres locaux sont au programme de la journée de samedi qui s’achèvera par un bal champêtre et un grand feu d’artifice. Le lendemain, la journée débutera par la Grand’Messe de l’Assomption qui sera suivie d’un banquet. Le cortège nuptial sillonnera ensuite les rues du bourg.

De nombreuses autres animations (marché des produits du terroir, stands d’artisanat) seront par ailleurs proposés aux visiteurs qui pourront également déguster un wadele (jambonneau), des ribbs (côtelettes de porc) ou encore une flammekueche (tarte flambée), le tout arrosé d’un petit vin du cru.

Renseignements : Office de tourisme de Marlenheim, 03.88.87.75.80. ou www.tourisme-marlenheim.fr

Philippe Peter

France-Soir, jeudi 12 août 2010

Publicités