Doublé par son associé et sa femme qui a même tenté de l’abattre, Parker a la haine. Gangster déterminé et méthodique, il débarque à New-York pour régler ses comptes et récupérer son oseille. Sans scrupules, sans pitié. Adapté en BD par Darwyn Cooke, un monument du comics outre-Atlantique, Parker a été créé par Don Westlake, alias Richard Stark, l’un des maîtres du polar américain. Le résultat est au-dessus des plus folles espérances. Noir, froid et brutal, le scénario parfaitement ciselé de ce premier tome, allié à un dessin vert et blanc saisissant, dépoussière le thème archi-visité de la vengeance.

Parker, T.1 – Le Chasseur, Stark et Cooke, éd. Dargaud, 144 p., 19 €

Ph. P.

France-Soir, samedi 3 avril 2010

Publicités