Si le nombre d’atteinte aux biens a légèrement diminué en 2009, les résultats sont plus décevants concernant les agressions contre les personnes. Point noir : les vols avec violence qui explosent.

En 2007, Nicolas Sarkozy avait placé la sécurité au cœur de sa campagne électorale. Une fois élu, il s’en était tenu à son programme en s’efforçant de mettre en place de nouveaux moyens de lutte contre la délinquance. Les chiffres sur l’évolution du nombre de crimes et de délits que vient de publier l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) n’ont donc certainement pas satisfait le président de la République. Il a d’ailleurs rappelé dans son allocution du 24 mars qu’il souhaitait voir replacer la sécurité et la lutte contre toutes les formes de délinquance au centre de l’action gouvernementale.

La bonne nouvelle vient du côté des chiffres des atteintes aux biens qui ont baissé de 0,7 % entre 2008 et 2009. Un bon résultat en grande partie dû à la lutte efficace contre les actes de vandalisme et de malveillance. Gros bémol toutefois en ce qui concerne les vols avec violence qui ont explosé (+ 5,8 % au niveau national) avec des pointes à + 48 % dans la Manche et même + 59,4 % en Haute-Vienne ! Les atteintes aux personnes ont quant à elles augmenté de 2,8 %, en grande partie pour cette même raison, c’est-à-dire l’accroissement inquiétant des actes violents commis lors de vols.

Philippe Peter

France-Soir, vendredi 26 mars 2010

Publicités