Le village de Meyrueis abrite un petit élevage de brebis dont le lait sert à fabriquer une confiture douce et onctueuse.

« J’ai eu un véritable coup de cœur pour le site », confie Benjamin Saindon, propriétaire de la ferme Mille-Pattes, à Meyrueis (Lozère), à une soixantaine de kilomètres de Mende. Il faut dire que ce petit village perdu au sud du causse Méjean offre un panorama idyllique. Originaire de Normandie, le jeune agriculteur de 29 ans et son associée isèroise ont donc décidé de s’y installer en rachetant il y a six ans un élevage de brebis.

Le lait produit par leurs 250 bêtes est essentiellement destiné à la fabrication du roquefort, mais les deux jeunes entrepreneurs souhaitaient également se diversifier. Du coup, ils se sont mis à la confiture. « Je connaissais la confiture de lait de vache, mais pas celle au lait de brebis, un produit qui s’y prête pourtant parfaitement ». Oubliée la puissance du roquefort ! Les pâtes à tartiner confectionnées par Benjamin et Delphine sont douces et onctueuses à souhait. Onze parfums sont déjà disponibles, dont cannelle, clou de girofle, tonka ou encore thé vert. « Cette année, nous sortirons une nouvelle confiture à la liqueur de chartreuse », ajoute le producteur.

Si les produits de la ferme Mille-Pattes ne disposent pas du label bio, ses propriétaires sont particulièrement soucieux de la traçabilité des ingrédients qu’ils utilisent. « Nos animaux sont nourris avec des aliments naturels produits sur l’exploitation et les arômes sont soigneusement sélectionnés ». Des pratiques respectueuses de l’environnement et des animaux qu’il est possible de découvrir en visitant la ferme, ouverte au public sur simple demande.

Renseignements : www.fermemillepattes.com ou 04.66.45.44.31.

Philippe Peter

France-Soir, mercredi 17 mars 2010 (nouvelle formule)

Publicités