Cette année encore, le festival international de la bande-dessinée (FIBD) d’Angoulême, qui se tient jusqu’à dimanche, va gâter les fans de BD.

Sous la présidence de Blutch, grand prix de la ville d’Angoulême en 2009, il accueille pléthore de grands noms du neuvième art tels Zep (Titeuf), José Muñoz (Alack Sinner), Christophe Arleston et Didier Tarquin (Lanfeust) ou encore Riad Sattouf (Pascal Brutal). Invités d’honneur de cette 37ème édition, Sempé (Le Petit Nicolas) et Robert Crumb (en compétition officielle pour La Genèse) côtoieront ce week-end quelques grands mangakas (auteurs de manga) japonais. Des grandes épopées historiques au manga, en passant par l’héroic fantasy, la bande-dessinée humoristiques ou encore les comic-strips, les amateurs de tous âges devraient être comblés.

Parmi les grands évènements de ce festival, qui attire chaque année plus de 200.000 visiteurs, signalons la « performance graphique » que réalisera Enki Bilal (Animal’z) en direct et en musique demain sur la scène du théâtre municipal. De son côté, Blutch (La beauté) donnera samedi un « concert dessiné ». Léonard (Turk et De Groot) et Les Tuniques bleues (Cauvin et Lambil), deux séries incontournables de la bande-dessinée franco-belge, seront mis à l’honneur dans le cadre de deux expositions spécialement réalisées pour l’occasion.

Cette année, 86 albums sont en compétition pour décrocher les dix Fauves d’Angoulême qui seront décernés dimanche en clôture du festival. Blast (de Manu Larcenet), George Sprott (de Seth) en encore Une histoire populaire de l’empire américain (de Mike Konopacki et Paul Buhle) font partie des favoris pour le Fauve d’or.

Renseignements : http://www.bdangouleme.com

P.P.

France-Soir, jeudi 28 janvier 2010

Publicités