Le séduisant héritier du groupe W souffle cette année ses 20 bougies. Canal + diffusera à cette occasion l’adaptation cinématographique de ce personnage qui est devenu une référence de la bande-dessinée franco-belge.

Au même titre que XIII, Wayne Shelton ou encore Lady S, Largo Winch est un héros complexe tout droit sorti de l’imagination débordante du génial Jean Van Hamme. Après avoir collaboré avec Rosinski, Vance ou encore Dany, le scénariste belge s’associe en 1990 à Philippe Francq pour créer un nouveau personnage, celui d’un multimilliardaire jeune et anticonformiste qui cherche à donner un visage humain au monde de la finance.

Largo Winch a 26 ans lorsqu’il hérite d’un immense cartel financier auparavant dirigé par son père adoptif, un homme d’affaire sans scrupule ni compassion qu’il n’a rencontré qu’à de très rares occasions. L’arrivée à la tête de cet empire d’un parfait inconnu n’est évidemment pas du goût de tous les dirigeants du groupe W. Le jeune Largo doit faire face à un complot, fomenté par certains membres du conseil d’administration, qui vise purement et simplement à l’éliminer. Évoluant au sein d’un milieu hostile qu’il connait mal, entouré de requins de la finance, l’héritier (le titre du premier album) devra faire ses preuves et affirmer ses droits à prendre les rênes d’une société qui fait la pluie et le beau temps sur les places financières du monde entier.

L’adaptation cinématographique de cette bande-dessinée devenue culte reste assez fidèle à l’esprit des deux premiers albums de la série. Jérôme Salle, conseillé sur le tournage par Van Hamme en personne, prend bien sûr des libertés avec le scénario, modifie certains décors et a un peu tendance à américaniser son film, mais l’essentiel est là. Devant le succès de ce premier épisode, un deuxième volet des aventures du fringuant héros (incarné à l’écran par Tomer Sisley) est actuellement en préparation et devrait sortir en février 2011.

Philippe Peter

France-Soir, vendredi 22 janvier 2010

Publicités