Une quinzaine de membres de l’association pour le maintien d’une agriculture paysanne des Chartreux, à Marseille, ont posé nus pour un calendrier champêtre.

Tous les mercredis soirs, les 80 membres de Chartamap, l’association pour le maintien d’une agriculture paysanne des Chartreux, dans le quatrième arrondissement de Marseille, viennent récupérer leurs paniers de légumes et de fruits bios. Ces produits poussent sereinement sous les serres de Bruno Knipping, un agriculteur d’Aubagne qui s’est récemment tourné vers l’agriculture biologique. Ils sont ensuite stockés le temps de la distribution dans le sous-sol d’une cave à vin du quartier. « Nous nous retrouvons une fois par semaine dans mon local que je prête à l’association », explique Claude Falzon, caviste et propriétaire des lieux. « C’est un vrai moment de convivialité et de partage ».

L’été dernier, Chartamap s’est malheureusement retrouvée dans une situation économique incertaine. Ses comptes avaient dangereusement viré au rouge. Stéphane Sarpaux, son ancien président, a donc proposer de réaliser un calendrier dans lequel les membres du groupe poseraient… nus ! Sa vente permettrait ensuite de renflouer les caisses de l’association. Une quinzaine d’audacieux ont rapidement adhéré à cette idée baroque. Quelques semaines plus tard, ils se sont retrouvés sous les serres de Bruno Knipping pour une séance photo des plus insolites pour ces mannequins d’un jour. Nathalie Crubezy, actuelle présidente de Chartamap, et son compagnon Jean-Paul Duarte, tous deux membres du collectif de photographes A vif(s) se sont chargés de prendre les clichés et de superviser la direction artistique du projet.

Les dieux des champs

Sur les 300 exemplaires imprimés, une centaine de calendriers, baptisés « Les dieux des champs », ont rapidement été écoulés en pré-vente. Il n’en reste aujourd’hui plus qu’une petite cinquantaine, vendus au prix de huit euros pièce. Ils sont disponibles dans l’établissement de Claude Falzon qui regrette de son côté de ne pas avoir pu participer à l’opération. Avec des moyens limités, « les membres de Chartamap ont réussi à faire des photos de qualité, y compris au niveau de la mise en scène », estime-t-il.

Renseignements : La compagnie des vignes, 76 avenue des Chartreux (4e), Marseille ; 04.91.24.98.72.

Philippe Peter

France-Soir, vendredi 1er janvier 2010

Publicités