La chanteuse Zine représentera l’Occitanie samedi soir lors du festival Liet International qui se tiendra à Leeuwarden, aux Pays-Bas.

Calme, détendue, enthousiaste mais toujours réaliste, Zine a su garder les pieds sur terre. Elle aurait pourtant de quoi pavoiser. Sélectionnée parmi 60 candidats venus des quatre coins de l’Europe, la chanteuse niçoise aura le privilège de représenter l’Occitanie, samedi soir, lors du festival Liet International. Ce concours européen de chansons en langues minoritaires est organisé dans la ville néerlandaise de Leeuwarden. Les onze concurrents de la finale interprèteront chacun une chanson dans leur langue régionale parmi lesquelles le frison (Pays-Bas/Allemagne), l’asturien (Espagne) ou encore le latgalien (Lettonie). Bien sûr, l’évènement ne bénéficie pas de la même couverture médiatique que l’Eurovision, son grand frère spirituel. Il n’en reste pas moins un formidable tremplin pour les artistes en quête de reconnaissance. « J’ai toujours chanté et je me produis sur scène depuis une dizaine d’années », raconte Zine. « Je ne peux malheureusement pas vivre de ma passion pour le moment, mais peut-être que ce concours m’ouvrira de nouvelles portes ».

Diversité culturelle

L’artiste chante essentiellement en français, mais son répertoire, qui mélange habilement rock, jazz, musique électronique et sonorités méditerranéennes, comporte également quelques titres en occitan. Avec « Lo Prince charmant », un titre plein d’humour, Zine espère séduire le jury et le public du Liet International. « En chantant en occitan, j’ai le sentiment de rendre hommage à mes grands-parents dont c’était la langue maternelle ». La Niçoise, fière de ses origines, veut également, par son engagement, défendre la diversité culturelle : « Je ne suis ni régionaliste, ni identitaire. En aucun cas je ne cherche à donner une dimension politique à mes textes. Je regrette simplement que nous perdions nos spécificités, notre richesse », sacrifiées sur l’autel de la culture unique. « Je ne suis pas la seule dans ce cas, il existe tout un vivier d’artistes qui n’ont pas les moyens de s’exprimer parce qu’ils ne rentrent pas dans le moule de la culture dominante ». Zine sera donc ce soir leur ambassadrice.

Liza Pannetier avait remporté le prix du public en 2006 avec une chanson en occitan. Zine espère bien lui succéder et compte sur le vote du public français, d’autant qu’elle sera la seule représentante hexagonale samedi soir sur la scène du festival Liet International.

Voter pour Zine sur www.liet.nl

Renseignements : www.myspace.com/zinechansons

 

Philippe Peter

France-Soir, samedi 31 octobre 2009

Publicités