Le collectif anti-Otan propose d’afficher la paix sur son balcon, pour dénoncer le sommet qui se tiendra à Strasbourg les 3 et 4 avril prochains.

« Le monde entier aura les yeux rivés sur Strasbourg ; si beaucoup d’habitants participent à cette action, notre message pacifique ne passera pas inaperçu », explique Vanessa Viera, membre de collectif anti-Otan, créé à l’automne 2008. Tous les moyens sont bons pour prôner la paix et le refus de l’Otan : drapeaux arc-en-ciel (disponibles au prix de cinq euros à l’adresse drapeaux.paix gmail.com), banderoles et pancartes à accrocher aux fenêtres ou aux balcons. « Les citoyens seront littéralement pris en otage, ce qui est profondément choquant dans une démocratie », poursuit la militante.
Le collectif anti-Otan tiendra deux stands le jeudi 19 mars sur la place de la Bourse et sur la place de Zurich.

Stands et réunion

Une réunion d’information aura également lieu le 24 mars à 20h à la Maison des associations. Entre-temps, les premiers « rainbow flags » ont déjà fait leur apparition dans le centre ville de la capitale alsacienne.

SE RENSEIGNER http://www.non-otan-strasbourg.eu

Philippe Peter
L’Alsace, jeudi 19 mars 2009
Publicités